Diététique pour la perte de poids

L’été approche : les régimes pullulent !

A L’APPROCHE DE L’ÉTÉ, les différents régimes pullulent, et la perte de poids devient plus que jamais un fond de commerce. Restez vigilant : l’expertise menée par l’ANSES est sans équivoque : les régimes amaigrissants mal encadrés ont des effets néfastes sur le coeur, les reins, les os, le comportement alimentaire. La pratique de privations (= frustrations) et d’exclusions alimentaires (régime sans féculents par exemple) a pour conséquence systématique une reprise de poids, et cela quel que soit le régime suivi. Plus de 80 % des sujets reprennent du poids un an après la fin de leur régime.

L’ANSES a analysé plus de 15 régimes à visée amaigrissante et révèle qu’ils peuvent induire des carences nutritionnelles.

Ainsi, l’amaigrissement se traduit avant tout par une perte de la masse musculaire : la masse grasse n’étant pas la réserve énergétique la plus immédiatement mobilisable pour pallier l’effet du jeûne.

Il provoque également une diminution de la masse minérale osseuse. Avec les régimes pauvres en glucides (féculents, pain, fruits, …), les troubles digestifs passagers de type constipation sont fréquents, liés à un apport en fibres insuffisant, ce qui est le cas pour 2/3 des régimes. L’apport protéique, souvent excessif, deux à trois fois supérieur aux recommandations, nécessiterait d’effectuer avant de le démarrer un bilan rénal chez les sujets à risque d’insuffisance rénale. Or combien de personnes consultent leur médecin avant d’entamer un régime hyperprotéiné type DUKAN ? Peu ! puisque qu’il est en « libre service ».

Outre les perturbations somatiques, des troubles psychologiques sont inévitables : perte de l’estime de soi liée à l’échec des différents régimes, cercles vicieux, « yoyo », …

Si vous souhaitez perdre du poids :

Soyez déjà certain d’en avoir à perdre. Nombre de personnes entament des régimes amaigrissants alors que cela n’est pas nécessaire.

– Veillez à être accompagné / coaché  par un diététicien-nutritionniste, qui vous conseillera au mieux selon votre profil, et qui veillera avant tout à ce que vous n’ayez aucune carence

Ne vous focalisez pas sur votre alimentation : l’activité physique compte au moins autant

Ne vous y prenez pas 1 mois avant la plage, c’est le piège. L’équilibre alimentaire doit être maintenu toute l’année, c’est un travail de fond que vous devez réaliser. Vite et bien ne vont jamais ensemble !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s